Preview Black Myth Wukong : on a joué au jeu vidéo le plus attendu de 2024, ça s’annonce très bon mais vous devez absolument savoir ce que révèlent nos premières impressions !

Amateurs de jeux vidéo, réjouissez-vous ! Nous avons eu la chance de mettre la main sur la tant attendue preview de Black Myth Wukong, le jeu le plus attendu de 2024. Nos premières impressions sont plus que prometteuses, mais restez attentifs pour découvrir ce que nous avons déniché dans ce titre très attendu.

Un aperçu au Summer Game Fest #

En plein cœur de la période effervescente du Summer Game Fest, les projecteurs étaient braqués sur Black Myth : Wukong. Nous ne prenions pas trop de risques en pariant sur son apparition, et nos prédictions se sont avérées justes. Le studio chinois Game Science en a profité pour dévoiler sa création sous le regard attentif de Geoff Keighley.

Mais une surprise attendait la presse américaine aux Play Days de Los Angeles, où ils ont eu le privilège de tester le jeu. Peu après, nous avons nous aussi eu notre chance lors d’un événement à Londres. Prendre en main le héros simiesque Sun Wukong pendant une heure et demie fut une expérience captivante, agrémentée d’une discussion enrichissante avec un des cadres du projet.

À lire Les jeux vidéo sont-ils condamnés à la médiocrité ? Découvrez la consternation du jour qui va vous secouer !

Un jeu d’action-RPG plutôt qu’un Souls-like #

Le débat était lancé : Souls-like ou pas Souls-like ? Les développeurs ont tranché pour nous. Black Myth Wukong n’est pas un Souls-like pur et dur. Bien qu’il emprunte certaines mécaniques, il se positionne avant tout comme un jeu d’action et de rôle. Dès les premiers instants de prise en main, la dynamique du jeu se fait sentir, avec des commandes intuitives et un rythme effréné qui n’ont rien à voir avec la lourdeur d’un Dark Souls.

Une prise en main accessible et nuancée #

Grâce à un tutoriel astucieusement conçu, même les novices peuvent rapidement se familiariser avec les commandes. Sun Wukong dispose d’une attaque rapide et d’une frappe lourde nécessitant une certaine concentration. Cette énergie, vitale en combat, se recharge en frappant les ennemis ou en canalisant cette énergie via une touche dédiée.

Mais, contrairement aux Souls, pas de parade ici, à l’exception de la déviation des projectiles. L’esquive devient donc primordiale, bien que limitée à trois consécutives pour ne pas rendre le jeu trop facile.

Sortilèges et transformations pour pimenter l’action #

Durant notre essai, nous avons découvert les subtilités des capacités de Sun Wukong. Un sort immobilisant les ennemis et une transformation en loup après la victoire sur un boss ont révélé une profonde richesse dans le gameplay. La perte d’expérience en cas de mort est moins punitive que dans un Souls, ce qui rend le jeu plus accessible sans sacrifier le challenge.

À lire Star Wars Outlaws : Comment Ubisoft a-t-il réussi à faire disparaître les temps de téléchargement ? Révélation incroyable !

Les boss : simplicité et défis optionnels #

Le jeu ne propose pas de niveaux de difficulté, mais l’expérience semble bien équilibrée. Les boss principaux se sont révélés être des défis agréables, tandis que les boss optionnels s’adressent aux joueurs en quête de challenge supplémentaire. Découvrir un immense dragon rouge barbu nous a valu les félicitations des développeurs !

Équipement et craft : personnalisation à gogo #

Le jeu offre de nombreuses façons d’améliorer votre équipement, bien au-delà du simple bâton de Sun Wukong. Compléter des sets d’équipement confère des bonus passifs, et le crafting permet de renforcer vos capacités grâce aux autels disséminés dans le jeu. Ces derniers vous permettront aussi de vous reposer, de voyager rapidement et de réinitialiser vos points de compétences.

Environnements et exploration narrative #

Bénéficiant de superbes environnements, le jeu mise avant tout sur la narration. Entre chaque boss, vous explorerez des zones regorgeant de ressources à collecter et de boss optionnels à affronter. Toutefois, ne vous attendez pas à un open-world : l’exploration est linéaire et centrée sur le scénario. Les murs invisibles peuvent parfois briser l’immersion, mais l’accent est clairement mis sur l’histoire riche inspirée de la mythologie chinoise.

Nos impressions : Black Myth Wukong, promesse tenue ? #

Après avoir passé ces 90 minutes en compagnie de Sun Wukong, difficile de ne pas être optimiste. Le jeu affiche un véritable potentiel en termes de divertissement, d’action et d’immersion. Néanmoins, quelques doutes subsistent, notamment quant à la répétitivité des combats et la variété des quêtes secondaires.

À lire Xbox Game Pass : Les futures pépites promettent-elles de dépasser les grosses sorties day one ?

Pour résumer, Black Myth : Wukong semble bien parti pour devenir le jeu de 2024 que tout le monde attend. Les promesses sont là, il ne reste plus qu’à voir si elles seront tenues lors de la sortie. Une chose est sûre : nous serons au rendez-vous pour la découvrir !

@totalementgaming

Être propriétaire d’un jeu vidéo acheté est bientôt quelque chose du passé #whattoplay #gamingontiktok ♬ Chill Vibes – Tollan Kim

Arthur Colas

Salut! Je m'appelle Arthur et j'ai 49 ans. Je suis passionné de jeux vidéo depuis mon enfance, c'est pourquoi j'ai créé ce site pour partager ma passion avec vous. Bienvenue dans mon univers de jeux vidéos!

herocorner-com.preview-domain.com est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :