Horrible révélation: Le créateur de God of War démonte ce personnage du reboot, il n’est vraiment pas content de ce qu’est devenu Kratos, découvrez pourquoi!

Alors que les fans de God of War attendaient avec impatience le reboot de la célèbre franchise, une révélation choquante vient de surgir. Le créateur du jeu emblématique a exprimé son mécontentement quant à l’évolution du personnage principal, Kratos. Quelles sont les raisons derrière cette critique inattendue? Découvrons ensemble ce qui a poussé le génie derrière la saga à exprimer publiquement sa désapprobation.

David Jaffe n’épargne pas le reboot de God of War #

David Jaffe, l’esprit génial derrière la saga mythique God of War, n’a pas mâché ses mots récemment. Le créateur original a vivement critiqué la direction prise par la franchise depuis son reboot en 2018. Et franchement, il n’est vraiment pas content du tout! Lors d’une interview sans filtre, il a exprimé son profond désaccord avec les choix narratifs et la transformation de certains personnages clés, en particulier celle de Kratos.

Le Kratos de Jaffe : Une figure de rage et de vengeance #

Pour Jaffe, le Kratos qu’il avait créé était une figure de rage dévastatrice et de vengeance implacable. C’était un personnage brut et impitoyable qui n’hésitait pas à écraser ses ennemis pour atteindre ses objectifs. Et bien, ce n’est apparemment plus le cas dans les dernières itérations du jeu.

À lire Cyberpunk 2 : le jeu qui va révolutionner votre expérience de jeu vidéo ?

Kratos, un papa poule ? Non merci, dit Jaffe! #

Le changement le plus détonnant concerne Kratos, qui est devenu un père protecteur, davantage enclin à la réflexion qu’à l’action. Jaffe n’est pas du tout fan de cette métamorphose. Pour lui, cette évolution du personnage trahit l’essence même de ce que Kratos représentait autrefois. Certes, introduire une dimension plus sentimentale peut être une prise de risque intéressante, mais Jaffe souligne que cela édulcore inutilement la violence et la brutalité qui faisaient le charme des premiers jeux.

Atreus : un échec selon le créateur #

Mais ce n’est pas tout, mes amis! En plus de critiquer le nouveau Kratos, Jaffe a des mots très durs pour un autre personnage majeur du reboot : Atreus, le fils de Kratos. Selon lui, Atreus est non seulement visuellement peu attrayant, mais il n’apporte rien de significatif au gameplay.

Voici quelques-unes des reproches ciblant Atreus :

  • Manque de charisme
  • Développement insipide
  • Absence d’évolution véritable
  • Rôle de faire-valoir agaçant

En gros, Jaffe pense qu’Atreus n’arrive pas à se faire apprécier des joueurs et que ses interventions sont souvent superflues ou maladroites.

À lire Forza Horizon 5 : Comment a-t-il pulvérisé un énorme record ?

Qu’adviendra-t-il de la saga God of War? #

Les critiques acerbes de Jaffe ont relancé le débat parmi les joueurs et les fans de la saga. Certains partagent son avis et regrettent le chemin pris par le studio Santa Monica, tandis que d’autres saluent cette prise de risque et l’exploration de nouvelles thématiques. Cory Barlog, le directeur des deux derniers opus, est particulièrement visé par ces critiques bien que son talent ne soit pas remis en cause.

Alors, que réserve l’avenir à God of War? La franchise devra trouver un équilibre entre son héritage et les nouvelles directions. Il sera crucial pour Santa Monica Studio d’écouter les critiques afin de prendre des décisions audacieuses pour la pérennité de la saga.

Quels que soient les avis, une chose est sûre : God of War continue de diviser, passionner et susciter d’intenses débats. C’est peut-être là la preuve ultime qu’une franchise peut se réinventer tout en restant pertinente dans un monde vidéoludique en perpétuelle évolution.

En attendant, pour ceux qui voudraient se replonger dans l’aventure, God of War : Ragnarok est disponible sur PS5, PS4 et PC. À vous de vous faire votre propre avis!

@thelogame

Kratos sourit seulement 6 fois dans God Of War ! #kratos #godofwar #jeuxvideo ♬ original sound – Logame

herocorner-com.preview-domain.com est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :